Chargement en cours...

Connaître les défauts visuels des enfants

Tout comme les adultes, les enfants peuvent avoir des difficultés pour bien voir. Certains sont plus couramment rencontrés pendant la petite enfance et d’autres peuvent arriver plus tard, pendant le développement de l’enfant. Quels qu’ils soient, une prise en charge dès qu’ils sont décelés facilite leur traitement.

Les anomalies visuelles les plus courantes chez les jeunes enfants

Chez les enfants de 0 à 3 ans, les anomalies les plus courantes sont le strabisme ou l’amblyopie unilatérale.
Le strabisme c’est lorsque l’enfant louche. Cette anomalie visuelle parfaitement courante chez un enfant de moins de 2 mois disparait souvent d’elle-même avant les 6 mois de l’enfant, lorsque sa vision acquiert de la maturité. Mais il peut arriver qu’elle persiste. Dans ce cas, pas d’inquiétude à avoir, si vous remarquez un léger strabisme , consultez votre médecin ou votre pédiatre.
L’amblyopie unilatérale désigne le fait de compenser la mauvaise vision d’un œil avec l’autre œil. Un strabisme, des problèmes de focalisation ou encore une déformation de la cornée peuvent entrainer cette baisse d’acuité d’un des deux yeux. Lorsque l’amblyopie est découverte durant les premières années de vie de votre enfant, les spécialistes peuvent la traiter.

Plus tôt un défaut visuel est corrigé, plus vite l’enfant découvre les détails du monde qui l’entoure.

Les défauts visuels à partir de 3 ans

Avec l’entrée à l’école, les activités et habitudes de votre enfant changent. Sa vision est fortement sollicitée, notamment sa vision de près, lorsqu’il commence l’apprentissage de la lecture, puis, plus tard, pendant ses études et avec l’usage de l’ordinateur ou du téléphone portable.

Durant cette période d’apprentissage et de croissance, sa vue continue à se développer. C’est là que des défauts visuels tels que la myopie , voir flou de loin, l’hypermétropie , voir flou de près, ou l'astigmatisme , une vision imprécise de près comme de loin, peuvent apparaître ou évoluer.

Il est alors important d’être attentif aux signes qui pourraient vous signaler des difficultés de vision. Par exemple, des difficultés inhabituelles à l’école ou une tendance à se rapprocher de son cahier peuvent vous alerter.

Si votre enfant porte déjà des lunettes, il est conseillé de consulter un ophtalmologue 1 fois par an au minimum. S’il n’a pas de difficultés, nous vous conseillons de rester vigilant. Au moindre doute : consultez votre médecin ou ophtalmologue.

Autre anomalie de la vision : le daltonisme. Cette anomalie a très souvent une origine héréditaire. Il s’agit d’un dysfonctionnement des cônes de la rétine qui affecte la perception des couleurs. La forme la plus fréquente est la confusion entre le rouge et le vert. Il n’existe pas de traitement pour le daltonisme qui par ailleurs n’évolue pas au cours de la vie.

Votre opticien peut vous guider dans la compréhension du défaut visuel de votre enfant et son traitement. N’hésitez à venir le voir en magasin.